Épidémiologie Europe

SUICIDE EN EUROPE
Source: Eurostat  2015

Un peu plus de 56 000 personnes dans l’UE se sont suicidées

Sur les 5,2 millions de décès signalés dans l’Union européenne (UE) en 2015, 56 200 (1,1%) étaient dus à l’automutilation intentionnelle. Près de 8 suicides sur 10 (77%) concernaient des hommes et environ 31% une personne âgée de 45 à 60 ans.

En termes absolus, l’Allemagne (10 200 décès) et la France (9 200) étaient les deux États membres les plus suicidaires en 2015, suivis par la Pologne (5 400), le Royaume-Uni (4 700), l’Italie (4 000) et Espagne (3 600).

Cependant, pour une comparaison pertinente de pays , ces chiffres absolus doivent être adaptés à la taille et à la structure de la population.

Le taux de suicide est le plus élevé en Lituanie, le plus bas à Chypre et en Grèce

Avec 30 suicides pour 100 000 habitants, la Lituanie a enregistré le taux de suicide le plus élevé parmi les États membres de l’UE. Viennent ensuite la Slovénie (21), la Lettonie et la Hongrie (19 respectivement), la Belgique et la Croatie (17 ) et l’Estonie (16). À l’inverse de l’échelle, les taux de suicide les plus faibles ont été enregistrés à Chypre (4 suicides pour 100 000 habitants), en Grèce (5), en Italie (6), au Royaume-Uni (7), en Espagne et à Malte (8). Au niveau de l’UE, le taux de suicide était en moyenne de 11 décès pour 100 000 habitants en 2015.

Taux de suicide dans les États membres de l’UE, 2015 The source datasets can be found here (rate) and here (absolute number).

Voir les données 2015 sur EUROSTAT

 

Autres chapitres du repère épidémiologie