Bretagne

 

La promotion de la santé mentale et la prévention du suicide

Avec la mise en œuvre des 2 programmes régionaux de santé depuis 1996, de nombreuses actions et initiatives collectives ont été menées sur le territoire de prévention du suicide

 » Souffrance psychique et phénomène suicidaire  » 1996-2001
le premier PRS (1996–2000) a permis une importante mobilisation d’acteurs de toute la région ; les principaux acquis en sont la levée du tabou chez les professionnels, la mise en place de nombreuses actions et expérimentations, la création de dispositifs spécialisés pour la prévention et la prise en charge, la réalisation de recherches qui ont permis d’améliorer les connaissances sur le phénomène. Ce PRS s’articulait autour de deux objectifs spécifiques de prévention primaire spécifique du suicide : repérer les personnes à risque et réduire le taux de récidive

Les projets territoriaux de santé sont expérimentés en Bretagne depuis 2003 avec l’appui de l’Etat, de l’Assurance Maladie et du Conseil régional. Il s’agit de développer une approche communautaire à l’échelon de territoires locaux, d’améliorer la mise en cohérence des actions et des moyens et la coordination des acteurs. Six pays (centre ouest Bretagne, Trégor, Ploërmel, Guingamp, Saint Malo et Vitré) sur 21 que comptent la région Bretagne se sont engagésdans la démarche ainsi qu’une ville (Rennes) et ont recruté des animateurs territoriaux de santé pour mettre en œuvre les projets.

L’animation territoriale de santé peut être portée par les pays, les communes, les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). Les animateurs territoriaux ont pour rôle de coordonner les actions de prévention du suicide des différents acteurs et de soutenir les porteurs de projet. Ils essayent de faire le lien entre tous les professionnels confrontés au suicide (éducation nationale, médecins, éducateurs…).http://documentation.ehesp.fr/memoires/2007/mip/groupe_15.pdf

« Prévenir le suicide en Bretagne » 2004-2008
Le Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins (PRAPS) en faveur des personnes en situation de précarité (PRAPS Bretagne) constitue également un dispositif régional de prévention du suicide en Bretagne.
L’objectif général du second PRS est de réduire l’incidence du suicide en Bretagne entre 2004 et 2008.

Les 6 objectifs spécifiques :

  1. Renforcer les compétences psychosociales et les facteurs de protection des individus
  2. Prévenir le passage à l’acte des individus vulnérables ou en souffrance
  3. Prendre en charge les personnes en état de crise suicidaire ou ayant fait une TS
  4. Prendre en charge l’entourage des personnes ayant fait une TS ou un suicide
  5. Prendre en compte les spécificités de population ou de territoires à fort taux de suicide
  6. Mettre à disposition des acteurs de terrain les outils et méthodes pertinents pour une intervention efficace : promouvoir le partenariat et le fonctionnement en réseau et en améliorer les contenus.

 

– Plan Régional de Santé Publique 2006-2010
le suicide y est un des programmes prioritaires

loi de santé
publique du 9 août 2004 et le décret pris en application du 8 décembre 2
005

A l’heure actuelle la prévention du suicide fait parti du volet Prévention-Promotion de la santé du Schéma régional de prévention de Bretagne Actions thématiques prioritaires
Ce sont
Les programmes territoriaux de santé (PTS) programmes, prévus par la loi Hôpital, patients, santé et territoires qui concourent à la mise en œuvre du PRS sur les territoires.

Le PTS n’a pas vocation à mettre en œuvre de manière exhaustive l’ensemble des thématiques développées dans le PRS, mais à traiter les thématiques répondant aux priorités identifiées dans les territoires et par le territoire.

l’ AXES DE TRAVAIL COMMUNS À L’ENSEMBLE DES TERRITOIRES DE SANTÉ du theme  promotion de la santé mentale et  prévention du suicide de prévention du suicide est l’objectif de « Développer l’articulation entre les acteurs des domaines sanitaire, social, médico-social, éducatif

Le programme territorial de santé en matière de promotion de la santé mentale et de prévention du suicide s’inscrit dans la continuité des actions déjà mises en œuvre par ces réseaux d’acteurs. La réflexion a essentiellement visé à trouver des modalités qui vont permettre dans l’avenir d’optimiser la coordination des acteurs. Le public visé est large (jeunes, personnes âgées, milieu du travail, personnes souffrant de troubles psychiques) et la dimension territoriale

importante à prendre en compte selon le milieu de vie (quartiers difficiles, zone rurale, etc.).

Une focale particulière a été ouverte sur la problématique de la crise suicidaire chez les jeunes mais au final ce sont bien tous les aspects de la santé mentale qui ont été abordés.

PTS N°1 – BREST / CARHAIX / MORLAIX (P77)

2 objectifs porté par Groupe de travail territorial Association Hospitalière de Bretagne Mutualité Française de Bretagne –  Réduire l’incidence du suicide en optimisant les dispositifs de soin et de prévention sur le territoire. Accompagner la mise en œuvre de réseaux et collectifs pluridisciplinaires de proximité afin de permettre aux acteurs de 1 ère ligne de mieux repérer les signes de souffrance et favoriser l’accueil,l’orientation et la prise en charge
grâce au Réseau local, partage d’expériences, rencontres et collectifs, sensibilisation, information, formation

 –  : Identifier la souffrance psychique pour prévenir le passage à l’acte suicidaire. Sensibiliser à la fonction de sentinelle toute personne au contact du public et permettre au plus grand nombre de devenir acteur de prévention du suicide. Permettre aux participants de mieux repérer et de participer à la prise en charge de la souffrance psychique et de la crise suicidaire. Grâce à la Fonction de personne sentinelle, sensibilisation, formation

pour en savoir plus sur
voir  THÉMATIQUE 9: PROMOTION DE LA SANTÉ MENTALE ET PRÉVENTION DU SUICIDE TERRITOIRE

Décliné dans le cadre du contrat local de santé : Prévention des souffrances psychiques et des phénomènes suicidaires sur les territoires de Vitré, Centre Bretagne, Pays Centre Ouest Bretagne, Trégor, Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne, Redon, Rennes, Pontivy, Belle-Ile-en-Mer

plan stratégique régional de santé (PSRS), qui définit les priorités régionales et les objectifs généraux,

  • Projet  Régional de Santé de Bretagne Agir 2012-2016
    PLAN D’ACTIONS DE L’ARS BRETAGNE À 5 ANS
    5 OBJECTIFS DONNENT LE SENS DE L’ACTION RÉGIONALE :
    Promouvoir la santé mentale et renforcer la prévention du suicide
  • Des schémas ; un schéma régional de prévention (SRP), un schéma régional de l’offre de soins (SROS) comprenant plusieurs volets, un schéma régional de l’offre médico-sociale (SROMS)
  • Des programmes ; le PRAPS (programme régional d’accès à la prévention et aux soins, le PRGDR (programme régional de gestion du risque), PRIAC (programme interdépartemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie, programme télémédecine)
  • Des contrats locaux de santé

 

 

 

Etudes

« LA PRÉVENTION DU SUICIDE EN BRETAGNE : QUELLE PLACE POUR UNE INTERVENTION DU CONSEIL RÉGIONAL ? »

Étude des tentatives de suicide et des récidives prises en charge dans les services d’urgence des Centres hospitaliers de Guingamp, Lannion et Paimpol – Recueil 2011-2012
Auteur: ORS Bretagne
Date de publication: 2014

http://orsbretagne.typepad.fr/ors_bretagne/suicides/page/2/